La différence entre la traduction académique et professionnelle

étudiant

On dit que la traduction est une porte vers la découverte d’une autre culture. Et cela n’est pas loin de la réalité. En effet une langue est un système de signes vocaux ou graphiques servant à la communication dans un groupe de personne formant une communauté. Elle est par conséquent une partie de l’identité de celle-ci. La traduction est une activité visant tout simplement à transposer un texte dans une autre langue. Elle est utile dans de nombreuses situations que ce soit dans un but personnel ou professionnel. Bien qu’il existe plusieurs types de traduction, certains préfèrent les classer en deux catégories.


La traduction neutre : traduction académique

La traduction est bel et bien une discipline académique et un métier à part entière. La personne en charge de l’effectuer n’ajoute rien sur le fond du texte final. Il se contente de traduire fidèlement le document original. S’il rajoute quelque chose de plus, il faillit à sa mission. Mais il faut dire que bon nombre de mots ou d’idiomes n’ont pas leur similarité dans une autre langue. Dans ce cas, le traducteur est souvent contraint d’apporter des modifications seulement « formelles ». Cela se limite de ce fait à la grammaire et à l’orthographe ou encore à la restructuration d’un paragraphe sans changer le sens initial. Il existe ainsi des services professionnels de traduction académique. Cette dernière est faite dans un objectif pédagogique, aussi elle doit être neutre et retranscrite les idées d’un texte, d’un livre ou d’un document telles qu’elles.

 

 

La traduction à des fins professionnelles

La traduction professionnelle et a généralement un but commercial ou technique. On y recourt pour la communication dans une société, mais surtout pour la prospection. Le traducteur, en dehors de ses connaissances linguistiques, doit maitriser des termes techniques. Le traducteur assermenté est par exemple un juriste qui comprend le jargon juridique de la langue originale et de traduction. La traduction professionnelle est souvent localisée. Elle a pour objectif de transposer non seulement les mots, mais aussi le ton et l’esprit du texte pour trouver de nouveaux clients dans un pays étranger. D’ailleurs, on préfère utiliser désormais le terme « transcréation ».

1997-2009 - FranceMBA.com - All Rights Reserved - Contact